Une Tendinite du Fascia Lata (TFL) nommée aussi le syndrome de l’essuie-glace est malheureusement très (trop) courante dans le monde de la course à pied.

Alors je ne suis pas médecin et je ne vais pas vous donner un remède miracle qui va anéantir à tout jamais cette maudite tendinite du monde du running ! En revanche ayant été moi-même touché par cela, je partage avec vous mon expérience et quelques conseils afin de vous permettre de gérer au mieux cette tendinite. Dans tous les cas la consultation médicale est nécessaire.  Tendinite du Fascia Lata TFL

Qu’est-ce que c’est ?

Cette pathologie touche surtout les coureurs sur route et qui plus est ceux dont le déroulement du pied se fait sur l’extérieur (supinateurs). Le tendon fascia-lata est une longue bande tendineuse qui s’insère au niveau de la hanche et vient se fixer sur la partie supérieure et externe du tibia. Son trajet longe la face externe de la cuisse. La tendinite est due à une friction de ce tendon sur la face externe du genou lors de la flexion et de l’extension de la jambe sur la cuisse. La sensation est semblable à celle du mouvement d’un essuie glace, on sent sous la peau le tendon bouger latéralement. Ce frottement du tendon sur une saillie osseuse induit des lésions des fibres tendineuses. Cette tendinite est favorisée par tout ce qui induit une tension importante de la chaîne musculaire externe de la cuisse. Parmi les facteurs externes citons la course sur un terrain instable ou bombé et les descentes. Cette douleur peut rapidement augmenter et être ressentie même pendant la marche (Extrait du Site Volodalen)

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Le suicide ? Non pas tout de suite Clignement d'œil lol.

  • D’abord du repos ! Malheureusement c’est impératif parce déjà il y a un blocage mécanique quand la douleur survient au bout de 20 à 30 minutes de course qui empêche de poursuivre son effort. On peut-être alors tenté de maintenir une légère activité de footing pendant une vingtaine de minute ? NON ! : Parce que pendant votre course même si la douleur n’intervient pas tout de suite, pendant ce laps de temps, comme expliqué ci-dessus, votre tendon lui continu de frotter et vous continuez donc à l’abimer  et vous entretenez également votre inflammation.
  • Traiter l’inflammation. Voici comment je m’y suis pris :
    - Tous les jours glaçage de la zone pendant une dizaine de minutes avec une poche de glace entourée d’un tissu pour ne pas bruler la peau.
    - Anti-inflammatoires.
    - Compex en plaçant l’électrode négative sur la douleur et l’électrode positive au milieu de la cuisse sur le fascia lata.
    - Séances de kiné.
    - Etirements. Demandez à votre kiné quoi et comment étirer en fonction de la cause de la tendinite.
    - Ostéopathe. La différence avec le kiné est que votre kiné va soigner l’inflammation alors que votre ostéopathe va enlever la cause en vous replaçant. Par exemple bassin déplacé…
    - Semelles Orthopédiques selon la cause. C’est l’ostéopathe qui vous le dira, ce n’est pas forcément une solution miracle dans tous les cas.
    - Beaucoup boire. Heu de l’eau je parle bien sur !
    - Faire du vélo ? Ce n’est pas forcément conseillé, c’est une tendinite très répandue également dans le milieu du cyclisme. Faites un test et s’il y a douleur oubliez le vélo. Sinon, si ça ne vous fait pas mal, profitez en pour entretenir un peu la forme même si ce n’est pas pareil que courir. Mais soyez sage et prudent !
  • Patience, patience et patience. En suivant ces quelques conseils et en étant patient c’est la meilleure manière pour soigner cette tendinite au plus vite. En vous y prenant tôt, en évitant de solliciter le tendon et surtout en s’attaquant à la cause, l’arrêt de l’entrainement peut même être très court !

La cause pour mon cas personnel :

j’ai eu cette tendinite lorsque j’ai débuté la course à pied. Après pas mal de galère j’ai pu identifier la cause en consultant : Mon appui du pied droit vient s’écraser légèrement vers l’intérieur en fin de foulée. ça provoque une légère rotation du bassin qui vient faire frotter le fameux tendon fascia lata.

Une correction par des semelles orthopédiques ont pu enlever cette cause. Depuis plus de nouvelles de cette maudite tendinite. Elle n’est ré-apparue qu’une seule fois : J’avais oublié de renouveler mes semelles. Par usure la cause est donc revenue. Et comme indiquée au dessus en s’attaquant directement à la cause, l’arrêt a été très court.

Bon courage et gardez espoir, il suffit de bien s’y prendre Sourire